Le remix face au droit d’auteur et au copyright

« Le remix suppose une reprise intégrale de l’œuvre pré-existante dans une nouvelle interprétation, enregistrements qui dans la mesure où ils ne modifient ni le texte ni la musique d’origine sont licites. » (Cour d’appel de Paris 4ème chambre Sect. B 22 octobre 2004 Marc Cerrone c/ Alain Wisniak et autres)

Le remix s’oppose donc aux règles fixées par le droit d’auteur car c’est une forme d’expression qui nécessite l’utilisation d’une œuvre déjà existante. Toute création est donc un remix. Certains assimilent le remix a du plagiat, mais selon les définitions officielles il s’agit en fait de copier tout ou partie d’une œuvre d’autrui en se faisant passer pour l’auteur.

La série de vidéo « Everything is a remix » créée par Kirby Fergusson explique l’acte de création d’un remix et de toute création en général puisque pour avoir de l’inspiration il faut avoir vu quelque chose. Une création est donc avant tout une copie modifiée d’une création précédente. La question du droit d’auteur est donc à prendre en compte dans tous les domaines de la création, qu’elle soit une œuvre original ou bien un remix.

De plus, la majorité des vidéos présentent sur YouTube et réalisées par des amateurs sont donc illicites relativement au droit d’auteur et au droit d’intégrité. Ne s’arrêtant pas devant des principes juridiques, le remix est même devenu la culture dominante de la jeune génération.

—–

COLLECTIF. Remix et droit d’auteur. Jurispédia : le droit partagé [ En ligne ] [ Consulté le 17/01/13]. Disponible sur : < http://fr.jurispedia.org/index.php/Remix_et_droits_d%27auteur_%28fr%29 >

COLLECTIF. Mix, remix et œuvre composite : le statut des œuvres créées par les DJ. Des droits, des auteurs : Un blog sur les droits des auteurs et la liberté d’expression [ En ligne ], 14 mai 2012, [ Consulté le 17/01/12]. Disponible sur : < http://desdroitsdesauteurs.fr/2012/05/mix-remix-et-oeuvre-composite-le-statut-des-oeuvres-creees-par-les-dj/ >

ROBERGE, Alexandre. Plagiat, remix, hommage : la confusion règne. Thot cursus : formation et culture numérique [ En ligne ], 14 novembre 2010, [ Consulté le 18/01/13]. Disponible sur : < http://cursus.edu/dossiers-articles/articles/5591/plagiat-remix-hommage-confusion-regne/ >

BRUCH, Emmanuelle. Samples, remix, cover: de quoi a-t-on droit ? OWNI [ En ligne], 27 aout 2010, [ Consulté le 17/01/13]. Disponible sur : < http://owni.fr/2010/08/27/25905/ >

MAUREL, Lionel. Le secret démasqué de Gangnam Style. OWNI [En ligne], 5 octobre 2012, [Consulté le20/01/13]. Disponible sur : < http://owni.fr/2012/10/05/gangnam-style-nest-pas-a-cheval-sur-le-droit-dauteur/ >

LASALLE, Laurent. Copyright, mashup et compagnie. Triplex : le blogue techno de Radio-Canada [En ligne], 5 juillet 2011, [Consulté le 22/01/13]. Disponible sur : < http://blogues.radio-canada.ca/triplex/2011/07/05/copyright-mashup-et-compagnie/ >

Advertisements

Le remix, Youtube et les creative commons

« Créés en dehors de l’action des États, les Creative Commons ont permis de « hacker » de l’extérieur le droit d’auteur pour donner une base juridique aux pratiques de mise en partage des oeuvres, de production collaborative de contenus et de réutilisation créative (remix, mashup). » (In 10 ans de Creative Commons : réussites, limites et défis à relever)

Youtube a récemment intégré l’utilisation de certaines licences Creatives Commons à sa plateforme. L’usage de ces licences libres permet une pratique « légale » du remix vidéo, vite rattrapée par le problème posé par les droits d’auteur. Deux principes juridiques s’opposent donc à la création sur YouTube, mais n’empêchent guère la production de remix d’être de plus en plus prolifique.

Il faut également citer l’exemple de Featurin.gs, (http://www.featurin.gs ) une plateforme mise en place récemment et qui proposent de créer des remix en toute légalité grâce à des beats, des voix et des vidéos sous Creative Commons.

Le vrai combat que mènent les amateurs de remix a pour but de « faire reconnaître dans la loi un droit d’usage des œuvres qui ait une force équivalente au droit d’auteur, sur la base de la liberté d’expression et de participation à la vie culturelle.». D’autant plus, que la nature première du remix n’est pas de réutiliser des contenus, mais de les détourner pour en créer des adaptations voir des prolongements.

—–

MAUREL, Lionel. Youtbe et creative commons: qu’est ce qui change ? OWNI [ En ligne], 14 juin 2011, [ Consulté le 17/01/13]. Disponibe sur : <http://owni.fr/2011/06/14/youtube-et-creative-commons-quest-ce-qui-change/ >

BATTISTI, Michèlle. Plaidoyer pour un droit de citation élargi au remix. OWNI [ En ligne], 19 octobre 2010, [ Consulté le 17/01/13]. Disponible sur : < http://owni.fr/2010/10/19/lawrence-lessig-plaidoyer-pour-un-droit-de-citation-elargi-au-remix/ >

MAUREL, Lionel. 10 ans de Creative Commons : réussites, limites et défis à relever. S.I.Lex [En ligne], 16 décembre 2012, [Consulté le 20/01/13]. Disponible sur : < http://scinfolex.wordpress.com/2012/12/16/10-ans-de-creative-commons-bilan-et-perspectives/ >

COLLECTIF. Vidéo, remix et culture : un avant gout du futur. Toc-arts: Idées et astuces pour les artistes et ceux qui les aident [En ligne ], 13 juillet 2012, [Consulté le 20/01/13]. Disponible sur : < http://toc-arts.org/blog/2012/07/13/video-remix-et-culture-un-avant-gout-du-futur/ >

COLLECTIF. Everything is a remix : réfléxions sur la copie, la création et l’innovation. Toc-arts: Idées et astuces pour les artistes et ceux qui les aident [ En ligne ], 10 octobre 2012, [ Consulté le 17/01/13]. Disponible sur : < http://toc-arts.org/blog/2012/10/10/everything-is-a-remix-reflexions-sur-la-copie-la-creation-et-linnovation/ >

L’exception du Canada : une source d’inspiration pour la France ?

Pour les membres de la culture du remix, l’emprunt est au cœur de la création, en même temps qu’il représente un hommage à une création antérieure. Ce mouvement qui suscite de nombreuses polémiques en France à quand à lui un avenir prometteur au Canada. En effet, le pays vient de voter sa nouvelle loi C-11 sur le droit d’auteur, et comporte une exception en faveur du remix montrant que sa pratique peut largement être conciliée avec les principes du droit d’auteur.

Toujours dans cette lancée, Montréal a mis en place un festival du remix, le « Montréal Remix 2011 », organisé par l’INA (Institut National de l’Audiovisuel de France), l’Office National du film du Canada et Dailymotion. Le 15 juin 2011, créateurs et cinéastes furent invités à déconstruire des séquences vidéo mises à leur disposition pour ainsi remixer les images de leur choix afin d’apporter leur contribution au projet.

En France ce n’est pas à l’ordre du jour, notamment avec le programme « Culture, médias et audiovisuel » du président actuel (aka François Hollande). Cependant on peut espérer qu’avec le changement de position des Etats-Unis – qui emprunte la même voie que le Canada -, le remix puisse être pratiqué en toute légalité et surtout sans risquer de porter outrage au droit moral.

—-

MAUREL, Lionel. Licence to remix. OWNI [En ligne], 7 octobre 2011, [Consulté le 18/01/13]. Disponible sur : < http://owni.fr/2011/10/07/license-to-remix/ >

MAUREL, Lionel. Copier, coller, repirer ! OWNI [ En ligne ], 20 juin 2012, [ Consulté le 17/01/13]. Disponible sur : < http://owni.fr/2012/06/20/copier-coller-respirer/ >

MAUREL, Lionel. Une pax numerica pour la création. OWNI [ En ligne ], 21 mars 2012, [Consulté le 20/01/13]. Disponible sur : < http://owni.fr/2012/03/21/creation-et-internet-pour-une-pax-numerica/ >

GAYLOR, Brett (réalisation) ; GILLIS, Greg (musique). RIP : A Remix Manifesto, 2008 [En ligne].

Disponible sur : < http://ripremix.com >

LESSARD, Martin. C-11 : le projet de loi sur le copyright controversé. Triplex : le blogue techno de Radio-Canada [En ligne], 10 février 2012, [Consulté le 22/01/13]. Disponible sur : < http://blogues.radio-canada.ca/triplex/2012/02/10/c-11-le-projet-de-loi-sur-le-copyright-controverse/ >

LASALLE, Laurent. Montréal Remix, ou la ville selon les montréalophiles. Triplex : le blogue techno de Radio-Canada [En ligne], 2 août 2011, [Consulté le 22/01/13]. Disponible sur : < http://blogues.radio-canada.ca/triplex/2011/08/02/montreal-remix-ou-la-ville-selon-les-montrealophiles/ >